Blog

Auteur indépendant, auteur signé chez une ME ?

Avec la disponibilité des techniques modernes d'impression, de diffusion, de création de fichiers, etc., le secteur du livre est en pleine mutation, et si, auparavant, il fallait des moyens considérables pour éditer un livre, c'est maintenant à la portée du plus grand nombre. Les maisons d'édition se multiplient, les auteurs n'ont, semble-t-il, jamais été si nombreux.

Il existe, de plus, des avantages substantiels à être auteur indépendant : certaines maisons d'édition ne sont plus vraiment à la page, du numérique par exemple, sans compter les revenus qui peuvent être nettement plus importants lorsqu'on orchestre tout, seul.

Toutefois, il ne faut pas oublier qu'éditer un livre demande des compétences professionnelles particulières et un certain investissement de départ, pécuniaire ou en terme de temps. Fabriquer et commercialiser un livre est un métier à part entière.

Outre le fait de sélectionner une oeuvre selon les qualités et le potentiel commercial de celle-ci, ou sa propre ligne éditoriale, un travail de révision commence, minime ou plus poussé selon l'éditeur et selon le texte. Après le choix du design du livre, intérieur ou extérieur, qui demande là encore un investissement et/ou des connaissances spécifiques, la phase de commercialisation se met en place : services de presse, argumentaire pour les libraires et diffuseurs, campagnes publicitaires, présence en salons...

Certains auteurs préfèrent se cantonner à leur métier plutôt que d'en exercer deux. Pour les autres, les services éditoriaux de Kadaline répondent présents.

Nouveau site, nouvelle marque

Il était un salon du livre (le Salon du livre romand) où j'ai, après discussion avec une auteure indépendante à succès, décidé de devenir auteure indépendante à mon tour, forte de compétences et connaissance du monde du livre cultivées depuis plus d'une décennie. J'ai en effet travaillé pour une maison d'édition, ai été correctrice pour des maisons d'édition indépendantes, j'ai ouvert ma propre structure en 2012, active pendant deux ans, avant que mon activité d'auteure ne prenne le dessus.

Le virus de l'édition ne nous quitte jamais vraimant, quand on a été contaminé. En ouvrant cette marque, Kadaline, pour mes propres écrits, j'ai dans la foulée décidé d'offrir une opportunité de publication à d'autres auteurs qui souhaitent s'en remettre à une maison d'édition.

S'adapter aux nouvelles tendances du livre tout comme préserver l'environnement étant indispensable, la formule d'impression à la demande ou petits tirages est celle qui me semble la meilleure. Avec les techniques d'impression numérique qui sont désormais disponibles, il est en effet possible de fabriquer un livre sans contrainte de volume, rapidement et avec une qualité irréprochable.

En parralèle, et comme cela faisait un moment déjà que j'avais décidé d'offrir mes services éditoriaux, j'ai fait de Kadaline une marque globale.

Vous savez tout sur la naissance de ce projet, à tout bientôt.

Marilyn